Gruissan à 360°
Facebook
Twitter
Youtube
Instagram
Drapeaux de traduction
Rechercher

Les deux premiers prototypes des LodgeBoats, autrement dit hébergements flottants de loisirs, sont d’ores et déjà amarrés au quai de la capitainerie pour une période d’exposition temporaire… Baptisés « les Îlots de Gruissan », cet établissement nautique conçu en partenariat avec l’opérateur privé Alliance Plaisance, accueillera ses premiers vacanciers dès juin 2021 et comptera à terme environ 34 LodgeBoats, un espace d’accueil et des services hôteliers.

Cette première en France n’aurait pu naître sans la volonté et le dynamisme d’une commune, celle de Gruissan, et d’une région, l’Occitanie. Depuis plusieurs années déjà, Gruissan souhaitait renforcer l’attractivité de son territoire, mettre en valeur sa culture maritime et occitane. Avec l’amarrage des LoadgeBoats, Gruissan réinvente son port de plaisance et accueille un nouveau mode de tourisme durable. « La modernité des infrastructures, l’utilisation raisonnée des toutes dernières technologies embarquées, le souci de mieux accueillir et d’accompagner visiteurs et plaisanciers au plus près, font de Gruissan une destination du troisième millénaire, un port d’excellence pour les plaisanciers qui a su conserver, par ailleurs, sa part d’enfance romaine et son caractère artisanal de petit port de pêche ancré dans des vignes millénaires. Un port qui sait se faire aimer. » conclut Didier CODORNIOU, Président du Parlement de la Mer, 1er Vice-Président de la Région Occitanie.

La mer, un nouveau territoire à explorer

Des LodgeBoats pour faire face aux perspectives futures de réchauffement climatique induisant une élévation du niveau de la Méditerranée, l’idée commence à faire du chemin. L’habitat de demain devra répondre aux enjeux environnementaux. Aussi, il devra apporter des réponses aux problématiques d’érosion et d’élévation du niveau de la mer tout en garantissant l’avenir démographique et économique des stations balnéaires. Au Pays-Bas, où un tiers du territoire se trouve sous le niveau de la mer, des quartiers entiers d’îlots flottants voient le jour. Avec ces cités flottantes, habitat ou « resort » de tourisme, nous allons assister à un bouleversement des fonctionnements urbains, où la terre n’est plus ferme et les villes ne sont plus statiques, où des ports de plaisance s’imaginent un futur. C’est en tout cas le nouveau défi que s’est fixé le port de Plaisance de Gruissan.

Vers une montée en gamme des services

Dormir ou dîner sous l’eau à Zanzibar, Bali, aux Maldives… qui n’en a pas rêvé ? De tels projets fleurissent, l’idée étant bien sûr de faire vivre une expérience unique aux visiteurs. Dès lors, pourquoi ne pas envisager de séjourner SUR l’eau ?

Il est question ici d’un nouveau concept insolite qui viendra s’ajouter à la longue liste des hôtels les plus originaux de la planète. Le tourisme est constamment en recherche de nouveaux projets lui permettant de ne jamais s’essouffler. Face à une fréquentation touristique en dents de scie, les hébergements ayant fait le choix de la qualité résistent mieux. Des hébergements de loisirs qui flottent, c’est le futur projet du Port de Gruissan qui répondra ainsi à la forte demande des vacanciers en quête d’expériences inoubliables.

Les LodgeBoats sont en cours d’homologation « Navires ».

Ils sont posés sur des plateformes flottantes raccordées au ponton fixe. Amarrés à quai, tels des bateaux, les LodgeBoats répondent aux normes de sécurité propres à l’environnement maritime. Pour un confort maximum, les LodgeBoats seront alimentés en eau et en électricité depuis les pontons et les eaux usées seront évacuées via le « tout à l’égout ».

Les LodgeBoats disposent d’un espace de vie chaleureux ouvrant sur une large terrasse aménagée, d’une kitchenette, d’une à deux chambres ainsi que d’un espace de douche et toilettes séparés. La décoration aux accents maritimes et la terrasse de 18 à 21 m² posée sur l’eau renforcent la sensation de vie en mode grand large et plongent les vacanciers dans une réelle expérience de plaisancier, tout en restant à quai.

Le projet des Îlots de Gruissan repose sur un investissement privé et les promoteurs seront redevables d’une redevance annuelle d’occupation du domaine public portuaire. Ce projet expérimental s’inscrit dans le cadre du plan Littoral 21 porté par la Région Occitanie.

En devenant la première ville de France à offrir ce type d’hébergements de loisirs dans un environnement portuaire maritime, Gruissan se positionne comme une place incontournable pour découvrir un tourisme innovant et de nouveaux usages dans le port.

in vel, tempus ante. fringilla neque. et, elit. ut commodo non id,